Press

 

A PROPOS DU FILM

“Ce film captivant nous offre une vision rare et intimiste d’un monde en danger imminent de disparition.”

Susan Griffin, auteur de A Chorus of Stones, The Private Life of War,
Le Livre des Courtisanes
, et de Woman and Nature

“Beau à pleurer… les personnages sont merveilleux. En proie aux difficultés, ils chérissent leurs animaux et leurs terres avec un espoir inspirateur.”

Bethany Jean Clement, The Stranger, Seattle WA

“Un film d’une grande sensibilité qui, au fil des saisons, montre la réalité d’un monde rural bien loin des grandes exploitations agricoles.”

Patrick Pautiers, L’Écho de la Dordogne

“Rien de tel qu’un pas de côté pour découvrir la courbe d’un chemin, un regard extérieur pour voir ce que nous ne voyons plus. Une cinéaste américaine, Judith Lit, établie en Périgord depuis une quinzaine d’années…a pris son temps (quatre ans) pour observer, écouter, se fondre dans les silences, filmer les gestes transmis de génération en génération depuis cinq mille ans. Les lointains souvenirs de son enfance en Pennsylvanie où son père et son grand-père exploitaient une ferme ont afflué…et de ce télescopage intime et affectif est né ce beau voyage.”

Jean-Claude Raspiengeas, La Croix

“Un film d’une grande sensibilité qui, au fil des saisons, montre la réalité d’un monde rural bien loin des grandes exploitations agricoles.”

Patrick Pautiers, L’Écho de la Dordogne

“Un film incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la bonne chère et à l’origine des ingrédients.”

L. John Harris, collaborateur du Zester Daily

“Comment de ce film ne pas souligner la beauté des paysages repérés, la camera sensible, poètique et émotionelle qui traverse le Périgord.”

A. Champeaux, L’Écho

“Regarder ce film est un plaisir de bout en bout.”

Brian Miller, Seattle Weekly

“Ne vous y trompez pas, ce film, construit au fil des quatre saisons, ne parle pas que de pertes et de désillusions mais aussi de rebondissements teintés d’espoir.”

Anne Belchit, Sud-Ouest

“Comment une Américaine de Pennsylvanie a-t-elle pu pénétrer aussi longtemps et comprendre à ce point une tribu silencieuse des contrées rurales dont la majorité des Français ignore la substance ? Plutôt que d’affirmer ce qu’il faut penser de l’évolution, Apres l’hiver, le printemps met en scène un vécu dans son paysage, des émotions sans larmes, des analyses rugueuses et de bon sens qui témoignent d’une endurance, d’une instinct et d’une intelligence à résister.”

Christian Seguin, Portrait du mois, Sud-Ouest de Dimanche

PRESSE

Florida Film Festival: After Winter, Spring
Andrew Coffin, Winter Park Movie Examiner
Link PDF

Pick of Florida Film Festival
John Rife, Owner/Founder of East End Market
Link PDF

The Stranger‘s Guide to SIFF 2013
David Schmader, The Stranger
Link PDF

La terre intime en péril
Christian Seguin, Sud Ouest
PDF

Sarlat, au plus profond de la terre et du coeur paysan
Franck Delage, Sud Ouest
Link PDF

Une passion pour la terre du Périgord
A. Champeaux, L’Echo
PDF

« Après l’hiver, le printemps » : en première canadienne à Joliette
Élise Brouillette, L’Action
Link PDF

Un beau film témoignage sur l’agriculture traditionnelle
Patrick Pautiers, L’Echo Dordogne
PDF

Une Américaine a filmé le Périgord
L’Echo
PDF

Gros succès pour le film “Après l’hiver, le printemps”
Alain Rassat, EWA News
Link PDF

Les quatre saisons en Périgord
Jean-Claude Raspiengeas, La Croix
Link PDF

L’Américaine filme la terre corrézienne
Brigitte Ovaguimian, La Montagne
PDF

L’agriculture sous les feux de la rampe
Brigitte Ovaguimian, La Montagne
PDF

Vit-on la fin d’une agriculture?
Anne Belchit, Sud Ouest
Link PDF

Florida Film Festival
Thomas Thorspecken, Analog Digital Artist
Link PDF